Partagez cette page sur les réseaux sociaux

Une nuit romantique à la ferme, ça vous fait rêver ?

le 19 mai 2021

Vous avez profité de votre dîner romantique… Que diriez-vous de prolonger le rêve dans une chambre d’hôtes ? À la ferme, c’est encore mieux.

Si le chant matinal du coq ne vous gêne pas et si vous aimez vous réveiller au milieu des champs, alors vous serez comblé ! Dans le département, de nombreux agriculteurs ont surfé sur la vague du tourisme, il y a quelques années, pour rénover des granges ou une partie de la maison en les proposant à la location. Une façon d’assurer un revenu complémentaire sur la ferme, mais aussi une occasion privilégiée pour faire découvrir aux visiteurs, les réalités du monde rural. Les propriétaires de chambres d’hôtes affirment que leurs hôtes sont de plus en plus nombreux à s’intéresser à la profession, à poser des questions. Ils arrivent souvent avec des idées toutes faites sur l’agriculture, les méthodes de culture. Après un week-end ou une semaine à la ferme, il n’est pas rare qu’ils repartent avec une toute autre image du monde paysan.

Bienvenue dans la demeure d’Harsancourt

Chez Valérie et Jérôme Morin, agriculteurs à Berthouville, l’accueil est presque une seconde nature. Dans leur demeure du 17e siècle, propriété de la famille depuis trois générations, ce couple d’agriculteurs vous reçoit avec gentillesse et simplicité.

C’est en 2006 que Valérie  s’est lancée dans l’aventure des chambres d’hôtes. « J’avais décidé de faire une pause dans ma vie professionnelle pour me consacrer à mes filles. Ce changement m’avait permis de passer à autre chose et c’est alors que mon mari me suggéra de créer des chambres d’hôtes. C’est vrai que j’aime recevoir, discuter et ce lieu baigné d’histoire s’y prêtait bien.  »

Après une formation avec Gîtes de France Eure, Valérie  et son mari décident alors d’aménager au deuxième étage dit « grenier ». Deux  chambres, « Romance » et « Campagne », aux atmosphères différentes mais soignées  et raffinées, sont prêtes à accueillir les hôtes.

Grand air et patrimoine

En général, les clients de la demeure  d’Harsancourt, du nom de l’ancien seigneur du lieu « Ressencourt », restent entre une et trois journées, « puis ils filent vers la côte ».

La grande période de location s’étire des vacances de Pâques aux vacances de La Toussaint. Les profils des clients sont très divers :  » Ce sont souvent des citadins qui viennent chercher la tranquillité, le grand air, sillonner le territoire   ou des amoureux du patrimoine qui préfèrent découvrir les sites touristiques de la région. D’autres encore sont intéressés par la vie à la campagne. C’est alors que Jérôme prend le relais pour la découverte de la ferme avec toutes les explications sur  la culture des céréales et du lin textile. Dernièrement, un atelier poules pondeuses plein air « Label Rouge » s’est créé à la ferme. Arnaud, leur gendre, s’en occupe aisément avec passion et sera ravi de vous le présenter.. Récemment, Valérie et Jérôme  ont reçu un écrivain vosgien à la recherche d’un écrin de verdure pour terminer son livre.

 « Chambre d’hôtes n’est pas gîte »

Si Valérie est passionnée par cette activité, elle reconnait qu’il y a de l’ouvrage à ne pas sous-estimer. « Être propriétaire de  chambres d’hôtes, signifie une disponibilité constante ! », avoue Valérie Morin. « Il y a l’accueil bien sûr mais pas seulement. La présence du matin lors des petits déjeuners, est très importante, comme le soir lorsque les hôtes souhaitent prendre  » l’assiette gourmande « .  » Le rôle de l’hôtesse va souvent au-delà : « Ç’est aussi tout simplement orienter les hôtes vers les offices de tourisme, les sites touristiques à visiter suivant les intérêts de chacun ou une balade pédestre autour de la ferme. Sans oublier le patrimoine local et les  restaurants à faire découvrir. »

Enfin, avoir une ou plusieurs chambres d’hôtes ne suffit pas à fournir un salaire : « C’est une activité complémentaire à la ferme mais pas un métier. »

Retrouvez la « La Demeure d’Harsancourt » sur : www.harsancourt.fr

Légende photo : La chambre Romance vous invite au romantisme. Prochainement, la propriétaire, Valérie Morin, va accueillir des jeunes mariés pour leur nuit de noces.

Comment trouver un gîte ou une chambre d’hôte à la ferme ?

Merci aux Gites de l’Eure et à Eure Tourisme pour leur sélection.

Les gîtes à la ferme

Les chambres d’hôtes à la ferme

Suivez notre actualité

S'inscrire

Inscrivez-vous à notre newsletter !